MESURES COVID 19

Information pour des personnes en relacion avec travail et COVID- 19

L'information de cette page a été modifiée par le Décret Royal-loi 11 / 2021 , de de 28 mai, sur des mesures urgentes pour la défense de l'emploi, la réactivation économique et la protection des travailleurs indépendants.

Accédez à cette information en piquant ici.

Le Service Public d'Emploi De l'État (SEPE) vient en prenant mesurées depuis le début de l'alerte sanitaire pour faire face à la situation générée par l'évolution du COVID- 19 .

Le Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, de mesures urgentes extraordinaires pour faire face à l'impact économique et social du COVID- 19 a établi des mesures extraordinaires en matière de la protection par chômage, qu'ils seront en vigueur tandis qu'il dure cette situation. En plus, toutes les mesures adoptées par le SEPE affectent aux situations directement liées au COVID, bien que soient avant arrivé du 18 de mars de , 2020 date d'entrée en vigueur de la norme. 

En le Décret Royal-loi 15 / 2020 , de de 21 avril, de mesures urgentes complémentaires pour soutenir l'économie et l'emploi, ils se contemplent deux situations légales de chômage dérivées de la situation crear par le COVID- 19 :

  • Il s'élargit la couverture de la prestation par chômage aux personnes travailleuses dont les contrats ils aient été extinguidos pendant la période de preuve d'un nouveau travail depuis 9 le de mars, avec indépendance de la cause pour laquelle s'y eût extinguido la relation de travail antérieure, ainsi que à qui l'aient extinguido volontairement depuis 1 le de mars par avoir une offre de travail ferme et  l'entreprise a départi de célébrer le contrat par cause du COVID- 19 .

Protection par chômage aux travailleurs affectés par ERTEs

Dedans des mesures spécifiques adoptées dans le cadre des procédures de suspension temporelle de contrats et réductions temporelles de journée (ERTEs), s'établit la protection de l'ensemble des travailleurs qu'ils se voient affectés par un ERTE, compris ceux-là que ne réunissent pas les conditions requises ordinaires d'accès à la prestation.

Par ailleurs, l'accès par part des personnes travailleuses affectées à la prestation par chômage dans ces circonstances ne consomme pas des possibles prestations futures.  

Le Décret  Royal-loi 15 / 2020 , de de 21 avril, de mesures urgentes complémentaires pour soutenir l'économie et l'emploi, modifie la régulation des ERTE par cause de force majeure disposée dans l'alinéa 1 de l'article 22 du Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, de mesures urgentes extraordinaires pour faire face à l'impact économique et social du COVID- 19 ., En établissant que la force majeure pourra être partielle.

Dans ce sens, la force majeure  peut ne s'étendre pas à tout le personnel, en ce qui concerne ces entreprises qu'ils développent activités envisagées essentielles pendant cette crise, en concourant la cause de force majeure dans la part d'activité ou dans la part du personnel n'affecté par dit caractère essentiel.

En le Décret Royal-loi 24 / 2020 , de de 26 juin, de mesures sociales de réactivation de l'emploi et protection du travail autonome et de compétitivité du secteur industriel, s'établit que les mesures de protection par chômage prévues dans les alinéas 1 au 5 de l'article 25 du Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, résulteront applicables jusqu'au 30 de septembre de à 2020 les personnes affectées par les dossiers de régulation temporelle d'emploi réglés dans les articles 22 et 23 du Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, et aux rapportés dans l'alinéa 2 de la disposition additionnelle première du cité le Décret Royal-loi 24 / 2020 .

Les mesures extraordinaires en matière de protection par chômage réglées dans l'article 25 . 6 Du Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, ils résulteront applicables jusqu'au 31 de décembre de .. 2020

Le Service Public d'Emploi De l'État (SEPE) prorrogará jusqu'au 30 de septembre de la 2020 durée maximale des prestations reconnues en vertu de des procédures de suspension ou réduction d'emploi réglés dans les articles 22 et 23 du Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, dont la date d'accueil soit antérieure au 27/06/2020 .

Les entreprises qui renoncent au dossier de réduction du personnel de forme totale ou desafecten à des personnes travailleuses devront communiquer au SEPE la baisse dans la prestation de ces personnes que laissent d'être affectées par les mesures de suspension ou réduction avec caractère préalable à son effectivité.

Dans le cas des procédures de régulation temporelle d'emploi basés sur causes économiques, techniques, organisationnelles et de production de l'article 23 du Décret Royal-loi 8 / 2020 , de de 17 mars, dans ceux qui la date de la décision des entreprises se communique à l'Autorité De travail à 27/06/2020 partir du , l'entreprise devra formuler sollicitude collective de prestations par chômage, en représentation des personnes travailleuses, dans le modèle établi à l'effet dans la page web ou siège électronique du SEPE. Le terme pour la présentation de cette sollicitude sera l'établi dans l'article 268 du texte refondu de la Loi Générale de Sécurité sociale.

La cause et date d'effets de la situation légale de chômage ils devront figurer, dans tout cas, dans le certificat d'entreprise, que s'envisagera document valable pour son accréditation.

Dans les cas prévus dans les deux alinéas antérieurs, sur le plan de la régularisation des prestations par chômage, lorsque pendant un mois naturel s'alternent des périodes d'activité et d'inactivité, ainsi que dans les suppositions de réduction de la journée habituelle, et dans les cas dans lesquels ils se combinent tous les deux, jours d'inactivité et jours en réduction de journée, l'entreprise il devra communiquer à mois vaincu, à travers la communication de périodes d'activité de l'application Certific@ 2 , l'information sur les jours travaillés dans le mois naturel antérieur.

Dans le cas des jours travaillés en réduction de journée, les heures travaillées ils se convertiront en jours complets équivalents d'activité. Pour cela se divisera le nombre total d'heures travaillées dans le mois entre le nombre d'heures que constituassent la journée habituelle de la personne travailleuse avec caractère préalable à l'application de la réduction de journée.

La communication prévue dans l'alinéa antérieur se comprend quitte à l'obligation de l'entreprise de communiquer au SEPE, avec caractère préalable à son effectivité, les baisses et les variations des mesures de suspension et réduction de journée, dans les termes légalement établis

Protection spécifique pour présentes partenaires travailleuses de coopératives

Ils se rappellent les mêmes mesures que pour des travailleurs affectés par un ERTE à ces personnes qu'aient la condition de partenaires travailleuses de sociétés de travail et de coopératives qu'aient coté par chômage.

Situation fixes discontinuos

Dans cet alinéa tu trouveras les mesures extraordinaires adoptée matière de protection par chômage aux personnes travailleuses fixes-discontinuas  et à celles que  réalisent des travaux fixes et des journaux qu'ils se répètent en des dates certaines.

ils ne se découpent pas des droits par présenter sollicitudes hors délai

Devant la situation exceptionnelle que s'est en traversant, les sollicitudes présentées hors délai n'impliquent pas la perte d'aucun droit en relation à la prestation ou au subside correspondant.

Mesures extraordinaires en matière de subsides

Ils se sont également adopté des mesures destinées à protéger aux citoyens devant le contexte actuel, en évitant que se voient nui par ne pouvoir accomplir des déterminées conditions requises pour accéder ou continuer à percevoir un subside. J'ai pris:

  • il ne se doit pas solliciter la prorogation du subside, en se maintenant le paiement du même passés les 6 mois de terme.
  • il ne s'interrompra pas le paiement des subsides par chômage par la faute de présentation de la Déclaration Annuelle de Rentes (DONNER) dans le cas de personnes bénéficiaires du subside pour des travailleurs majeurs 52 d'ans.

Depuis l'accueil de la situation exceptionnelle motivée par l'évolution du COVID 19 , se sont pris mesures qui ont agi d'il concilier, d'une part, l'accomplissement des exigences de santé publique, et par autrui, la préservation des droits des solliciteurs et bénéficiaires de prestations par chômage.

Prestations par chômage

Devant les limitations de mobilité des personnes et la fermeture au public des bureaux de prestations, se sont adopté actions destinées à donner attention à une demande croissante:

  • Il s'est en travaillant depuis l'intérieur des Bureaux de Prestations pour répondre les sollicitudes.
  • Il s'est renforcé l'attention théléphonique et par des milieux télématiques.
  • Il s'est établi la demande on line de RENDEZ-VOUS PRÉALABLE VIRTUEL : depuis le SEPE se contactera aux personnes citées pour répondre ses sollicitudes, en se devant indiquer un courrier électronique de contact.
  • Il s'est en travaillant dans la procédure pour les sollicitudes de prestations par chômage des personnes travailleuses affectées par une procédure de suspension temporelle  dans le contexte actuel.

Si il se trouve en situation de chômage ne motivée par un ERTE

Il envoie ce formulaire de pre-sollicitude seulement si a terminé son contrat ou ils lui ont licencié, ne le fasse pas si il est vous en un erte.

n'envoyer   si il a déjà sollicité rendez-vous préalable ou il a présenté sa sollicitude en le sepe par un autre canal.

Si il s'est vu affecté par un ERTE

  • Si il s'est vu affecté par un ERTE ne doit pas solliciter rendez-vous préalable avec le SEPE, puisque la gestion de sa prestation s'étudiera entre son entreprise et le SEPE.
  • Ils sont les entreprises qu'ils ont présenté un ERTE par des dites causes celles qui feront la sollicitude collective des prestations par chômage en nom des travailleurs affectés par le même devant le SEPE.

  • Depuis il ici peut accéder à l'Information sur la procédure de sollicitude par part des entreprises

Information sur demande d'emploi

De la même façon, en coordination avec les Services Publics d'Emploi dans le sein du Système National d'Emploi, se vient en travaillant en la flexibilización des procédures de gestion, en facilitant l'inscription de la demande d'emploi.

Si il déjà est percepteur de prestations ou subsides par chômage, pendant cette période sa demande il demeurera en grande sans besoin d'accourir à son Bureau à la renouveler.

Pour information sur la demande d'emploi, doit répondre aux mesures exceptionnelles prises par chaque Service Public d'Emploi D'une communauté autonome.

Autres mesures dans le milieu SEPE

Ils se sont également adopté mesurées dans le milieu de concurrences du SEPE:

Note sur incidence et des mesures à adopter dérivées de la situation et évolution du coronavirus (covid- 19 ) en matière de Formation Professionnelle pour l'Emploi dans le milieu de gestion du Service Public d'Emploi De l'État

Par part du Ministère de Santé et les autorités sanitaires des Communautés Autonomes ils se sont adopté déterminées mesures préventives et recommandations en relation avec la situation et évolution du coronavirus (COVID- 19 ), entre celles qui se comprend la suspension des activités grupales en des centres éducatifs et dans autres milieux.

Par part du Service Public d'Emploi De l'État (SEPE) s'envisage que, si bien il ne s'est pas ramassé de forme exprime par les autorités sanitaires en toutes les suppositions, par les mêmes raisons de prévention, il se doit établir cette mesure de suspension des activités des centres et établissements formatifs en matière de Formation Professionnelle pour l'Emploi qu'ils enseignent des actions formatives de formation professionnelle pour l'emploi en modalité présentielle, ainsi que dans la part présentielle dans la modalité de teleformation.

C'est pour cela que, et quant au milieu de gestion du SEPE, s'ont d'adopter les suivantes mesures:

- En toutes les Communautés Autonomes et Villes Autonomes il sera d'application, par les mêmes périodes, en ce qui concerne les centres et des établissements de formation dans lesquels ils s'enseignent des actions formatives de formation professionnelle pour l'emploi, en modalité présentielle, ainsi que la part présentielle dans la modalité de teleformation, gérées et financées par le SEPE, ce que comprend:

  • Projets d'Écoles Atelier et Maisons de Métiers financées avec charge au fond de réserve convocation de Ministères et Patrimoine National), pendant la première phase formative, ainsi que pendant les périodes formatives dans la phase de contrat, ainsi que dans les Ateliers d'Emploi. À ces effets s'auront également en compte les mesures préventives en relation avec le coronavirus (COVID- 19 ) que puissent adopter en ce qui concerne ses installations les établissements promoteurs. Dans tout cas, ces suspensions ils n'affecteront pas aux subventions accordées, en étant justificables les dépenses imputables aux périodes de suspension, ni supposeront un accroissement de la durée prévue pour chacun des projets.
  • Actions formatives des convocations approuvées par le SEPE de programmes de formation de milieu de l'État dirigés prioritariamente à des travailleurs occupés qu'actuellement se trouvent en exécution.
  • Activités formatives des convocations approuvées par le SEPE de plans de formation de milieu de l'État, dirigés à la capacitation pour le développement des fonctions liées avec le dialogue social et la négociation collective.
  • Actions formatives dedans de l'initiative de formation programmée par les entreprises et de permissions individuelles de formation.
  • Les initiatives de formation relatives à la formation des personnes en situation de privation de liberté et la formation des militaires de troupe et marinería que maintiennent une relation de caractère temporel avec les Forces Armées. Dans ces suppositions s'auront également en compte les mesures préventives en relation avec le coronavirus (COVID- 19 ) qu'adoptent en ce qui concerne ses installations le Ministère de l'Intérieur ou, le cas échéant, l'autorité compétente en matière pénitentiaire de la respective Communauté Autonome, ou le Ministère de Défense.
  • Actions formatives enseignées en des Centres de Référence Nationale comprises dans les respectifs Plans Annuels de travail financées par le SEPE, d'accord avec l'établi en le Décret Royal 229 / 2008 , de de 15 février, par celui qui se règlent les Centres de Référence Nationale dans le milieu de la formation professionnelle.
  • La formation ne financée avec des fonds publics développée par des centres et des établissements d'initiative privée destinée à l'obtention de certificats de professionnalisme et, le cas échéant, concurrences clef qui permettent l'accès à la formation de dits certificats, prévue dans l'article 8 . 1 .D) de la Loi de la Loi 30 / 2015 , de de 9 septembre, et dans l'article 8 . 4 Du Décret Royal 694 / 2017 , de de 3 juillet, en ce qui concerne la part présentielle dans la modalité de teleformation, lorsque la autorisation de la même se soit effectué par le SEPE.
  • Dans le milieu territorial de gestion du SEPE de Ceuta et Melilla, sera d'application aux actions formatives d'Écoles Atelier et Maisons de Métiers et convocations approuvées par le SEPE tellement pour des travailleurs occupés comme des chômeurs.

- La suspension de l'activité formative impliquera la ne assistance de l'élève pendant la période de suspension établi par les autorités sanitaires.

- Les entreprises ou, le cas échéant, les établissements organisatrices, dans la supposition de formation programmée par les entreprises et des permissions individuelles de formation, devront communiquer à travers les correspondantes applications informatiques l'accueil de la suspension et la reprise de l'activité formative, d'accord avec l'information qu'il s'est déjà publié à ce sujet dans le web de FUNDAE.

- Dans les convocations d'offre, les termes d'exécution et de justification des subventions, le cas échéant, s'adapteront aux périodes de suspension. Pour cela ils s'approuveront par le SEPE les correspondantes résolutions d'agrandissement des délais maximaux d'exécution prévus en les convocations ou des instruments de concession des subventions. Dans le cas des actions formatives de certificats de professionnalisme autorisées par le SEPE pour être enseignées dans la modalité de teleformation ne financée avec des fonds publics, les établissements de formation devront effectuer la communication de l'agrandissement des termes autorisés pour réaliser la formation dérivée de la suspension de l'activité formative.

- En ce qui concerne la justification de coûts, la mise en examen de coûts de travail, de loyers d'espaces et équipements, installations et n'importe quelle autrui qui résulte ineludible pour les centres établissements de formation et entreprises pendant les périodes de suspension, et que s'accrédite de forme irréfutable, ils pourront être justificables, sans que dans aucun cas cela suppose l'accroissement de la subvention accordée ni du montant maximal bonificable.

- La suspension seulement affectera en principe à l'assistance de l'élève aux actions formatives, en étant d'application au personnel enseignant et de soutien des centres de formation les directives que ceux-ci ils établissent sur l'assistance ou des actions à réaliser pendant les périodes de suspension, en application de la réglementation de travail, et en envisageant en tout je marie les mesures qu'ils se puissent adopter par les autorités sanitaires et/ou éducatives. L'absence d'élèves par tellement pendant la période de suspension s'envisagera faute justifiée.

- Bourses. En ce qui concerne les élèves d'Écoles Atelier et Maisons de Métiers, ainsi que dans le cas de les présentes chômeuses, qu'aient droit à toucher une bourse par son assistance à des actions formatives, d'accord avec le disposé dans la réglementation du programme d'Écoles Atelier et Maisons de Métiers ou dans l'article 20 du Mandat TMS/ 368 / 2018 , de de 28 mars, les absences pendant les périodes de suspension de l'activité formative s'envisageront des fautes justifiées sur le plan d'aperçu de la bourse.

Contrats pour la formation et l'apprentissage

En tous ces milieux territoriaux dans lesquels les autorités sanitaires de la respective Communauté Autonome conviennent la suspension de l'activité éducative, cela sera d'application à l'activité formative présentielle inhérente à ces contrats, en comprenant la part présentielle qui se réalise dans la modalité de teleformation, sans que cela implique une suspension du contrat ni l'accroissement de la durée convenue du même.

Dans ces cas la formation il s'ajournera ou il concentrera de sorte qu'il se puisse enseigner avec postériorité à la suspension, avec la limite dans tout cas de la durée convenue dans le contrat.

Dans tout cas, les entreprises ils se pourront appliquer les primes pour compenser les coûts de l'activité formative et de tutorización dans l'entreprise du travailleur correspondants à la période de suspension de l'activité formative présentielle.

Ces mesures ont été partagées et mises en commune avec l'ensemble des Services Publics d'Emploi des Communautés Autonomes, ainsi qu'avec les Directions Provinciales du SEPE dans la réunion de coordination maintenue à l'effet au jour d'aujourd'hui.

Il s'est décidé adopter des critères communs, avec indépendance du milieu competencial de chacune des administrations compétentes, autant pour les différentes initiatives de formation professionnelle pour l'emploi, ainsi que pour autres actions de politiques actives d'emploi.

Les modifications normatives ou résolutions à celles que il y ait lieu à la suite de ces mesures extraordinaires s'adopteront en chacun des milieux correspondants, le cas échéant, si bien le SEPE à niveau de l'État promouvra les cadres appropriés nécessaires pour cela.

Nous sommes en train de maintenir une coordination permanente entre toutes les personnes responsables d'emploi et formation dans les CCAA et les DDPP du SEPE, et en diffusant ces mesures entre les unités correspondantes, ainsi qu'entre les différents organismes affectés, et les établissements formatifs.

Depuis la Subdirección Générale de Politiques Actives du SEPE et depuis la FUNDAE sommes à disposition pour résoudre cuantas doutes ou nouvelles situations pussent aller en surgissant.

Plus information dans cet alinéa de la page web de FUNDAE.

Autres documents d'intérêt