J'AI ALLÉ EN PRISON, JE PEUX CONTINUER À TOUCHER LES PRESTATIONS PAR CHÔMAGE? IL PEUT TOUCHER MON CONJOINT PAR MOI?

Son incarcération par accomplissement de condamnation implique la suspension des prestations par chômage pendant le temps de la condamnation sauf si il a des responsabilités familières et il n'amuse pas d'aucune rente familière dont la quantité surpasse le Salaire Minime Interprofessionnel (SMI).

Pour continuer à toucher la prestation devra solliciter la continuité de l'aperçu dans son bureau de prestations en demandant rendez-vous préalable dans le Siège électronique du Service Public d'Emploi De l'État (SEPE) ou par téléphone.

Si il se lui reconnaît le droit à continuer à percevoir la prestation et il a l'encaissement domicilié en compte bancaire, la prestation se suivra en encaissant en dit compte et ils ne seront pas précis plus formalités.

Mais si il touchait par guichet, devra autoriser mensuellement à son conjoint pour que touche dans son lieu, en apportant, entre une autre documentation, les DNI/NIE de tous les deux et un document qu'accrédite que vous il se trouve en prison.

El ingreso provisional en prisión (la llamada prisión preventiva) no conlleva la interrupción del derecho a la prestación o subsidio por desempleo.