MA SITUATION MATRIMONIAL, INFLUENCE DANS LES PRESTATIONS PAR CHÔMAGE SUR LE PLAN DE RENTES ET CHARGES FAMILIÈRES?

Sa situation matrimonial affecte aux prestations par chômage puisqu'il influence en les rentes et des charges familières que le Service Public d'Emploi De l'État (SEPE) a en compte.

Si il est une personne séparée légalement ou divorcée, ils se lui envisageront des charges familières les fils et les filles communes du mariage lorsque vivent ensemble avec vous, à condition que réunissent les conditions requises d'âge (mineurs 26 d'ans ou majeurs avec handicap) et ils manquent de rentes propres.

Sinon ils vivent ensemble avec vous mais il a l'obligation, par sentence ou convention régulatrice, de pension de nourritures, ils aussi s'envisagent des charges familières si ils accomplissent les conditions requises citées.

L'écart en fait, lorsque vous n'ait pas présenté demande de nullité, écart ou divorce ou le juge n'ait pas dicté les mesures provisoires, il ne suppose pas la dissolution conjugale et les conjoints suivent obligés à soutenir les charges du mariage.

L'écart en fait ne change pas la composition de l'unité familiale ni le système de calcul de ses rentes, par ce que ne s'exclura pas à son conjointe ni ses rentes de l'unité familiale. Cependant, il pourra s'exclure à son conjointe de l'unité familiale, si vous justifie qu'ils lui ont admis à formalité la demande de nullité, écart ou divorce, bien que n'y ait pas sentence ni acte judiciaire en adoptant mesures provisoires.

En cas de mariage, si son conjoint eût fils ou des filles d'une autre relation et ils vivent ensemble avec le mariage, ils feront partie de l'unité de cohabitation et ils pourront s'alléguer par vous comme charge, à condition que soient des mineures 26 d'ans ou majeurs avec handicap ou soyez des mineurs en accueil, et ils accomplissent la condition requise de manquer de rentes supérieures au 75 % du salaire minime interprofessionnel.

Cependant, si vous il a couple en fait, les fils et filles de sa couple ne pourront pas s'alléguer comme charge ni ils pourront s'avoir en compte ses revenus pour déterminer si vous a des responsabilités familières.

Comme exception, si est vous victime de violence de genre, pour établir si a des charges familières, son conjoint agresseur, avec indépendance de son niveau de rentes, ne s'envisage pas membre de son unité familiale ni ils s'ont en compte ses rentes.

Les quantités réglées comme pension de nourritures aux fils et des filles par la personne bénéficiaire du subside se diminuent de ses rentes.