JE SUIS UNE PERSONNE TRAVAILLEUSE DU CHAMP

Le système de protection par chômage prévu pour le collectif du Système Spécial pour des Travailleurs salariés Agraires, présente quelques caractéristiques propres d'après aillent dirigées aux personnes travailleuses fixes, fixes discontinus ou éventuels.

Si bien les personnes travailleuses fixes et fixes discontinues pourront accéder aux prestations et des subsides par chômage, dans les mêmes conditions que n'importe quelle personne travailleuse salariée n'agraire du Régime général de sécurité sociale, le collectif de travailleurs éventuels il ne pourra pas accéder au subside par chômage.

À 17 partir du de mars de , 2022 les personnes travailleuses avec contrat de fixe discontinu comprises dans le Régime Spécial Agraire de la Sécurité sociale qu'ils développent cette activité dans les communautés autonomes d'et Andalucía Extremadura , lorsque laissent de prêter services par y avoir terminé ou s'avoir interrompu l'activité intermitente ou de saison de l'entreprise ou lorsque se suspende l'activité par des causes économiques, technologiques ou de force majeure, ou lorsqu'après ces situations cessez involontairement dans un travail éventuel agraire, sur le plan de la protection par chômage ils auront l'égard autant de personnes travailleuses fixes discontinues comme des travailleuses éventuelles du Régime Spécial Agraire de la Sécurité sociale.

C'est pour cela que, à condition qu'il réunisse le reste des conditions requises exigées dans chaque cas il pourra opter:
À) Par les prestations par chômage de niveau contributif ou d'assistance, en étant la durée des subsides la même que pour le reste de personnes travailleuses du régime général.
b) Par le subside par chômage en faveur des personnes travailleuses éventuelles compris dans le Régime Spécial Agraire de la Sécurité sociale, compris le subside spécial des personnes travailleuses majeures 52 d'ans, ou, le cas échéant, par la rente agraire, en faveur des mêmes personnes, en envisageant à la personne travailleuse comme éventuelle agraire.

À tous les effets, et ne seulement aux de déterminer si il s'a couvert le minimum de journées réelles cotées exigées pour accéder au subside SEASS ou à la Rente Agraire, s'auront en compte toutes les journées réelles cotées dans le Régime Spécial Agraire de la Sécurité sociale, n'importe qui qu'il soit son nombre, comme personne travailleuse fixe discontinue agraire et comme personne travailleuse éventuelle agraire, à condition que:
− ils n'aient pas été computadas pour obtenir un droit antérieur, à la prestation par chômage, aux subsides par chômage ou à la rente agraire, et
 − Ils se soient couvert dans 12 les mois naturels immédiatement antérieurs à la situation de chômage.

ils aussi se prendront en égard les journées réelles cotées aux effets de la durée et quantité des droits qu'ils pussent leur correspondre (disp. Transitoire. 2 ª Du décret royal 5 / 1997 et arts. 4 Et 5 du décret royal 426 / 2003 ).

ils ne se comprendront pas dans le compte de rentes de la présente  solliciteuse ou bénéficiaire, ni des membres de l'unité familiale, les obtenues par le travail agraire comme présente travailleuse salariée de caractère fixe discontinu.

Les personnes travailleuses éventuelles que résident dans les Communautés Autonomes d'et Extremadura Andalucía pourront avoir droit au subside pour éventuels agricoles (si ils ont perçu le même en quelqu'un des trois ans naturels immédiatement antérieurs à la date de sollicitude et ils accomplissent le reste de conditions requises), ou en cas de ne avoir droit à ce subside, ils pourront accéder à la rente agraire.

Dans les suivants liens il pourra obtenir information spécifique sur chacun des droits:

Le paiement de ces prestations par chômage se réalisera, sauf des exceptions, moyennant le payement dans le compte de la société financière que vous il indique, à condition qu'il soit titulaire de la même.