PLACEMENT APPROPRIÉ

Il se comprend par placement approprié:

  • La profession sollicitée par la personne travailleuse devant les services publics d'emploi.
  • La profession habituellement occupée.
  • Une autre profession que s'ajustez aux aptitudes physiques et formatives de la personne plaignante.
  • La profession occupée en dernier lieu si a duré au moins trois mois.

Pourtant, si la personne bénéficiaire a perçu une prestation pendant un an de façon ininterrumpida, s'envisagera placement approprié n'importe quelle profession que les services publics d'emploi ils crear opportune. 

En plus, il sera adaptée l'offre d'emploi si son lieu de travail se trouve dans la même localité de sa résidence habituelle ou, au maximum, à 30 Km de distance, sans que le déplace miento suponga el 25 % de la durée de la journée de travail ou le % 20 du salaire mensuel, sauf qu'ait logement approprié. 

Le placement qui s'offre à la personne travailleuse se comprendra appropriée en ayant en compte la durée du travail (indéfini ou temporel) ou de la journée (à plein temps ou partielle). En plus, dit placement sera adapté si le salaire est celui qui équivaut au poste de travail offert, avec indépendance de la quantité de la prestation à que ait droit la personne travailleuse ou il s'agisse de de les travaux de collaboration sociale. 

Le salaire doit correspondre au post à occuper et n'être inférieur au salaire minime interprofessionnel escomptés les dépenses de déplacement. 

L'application de ces critères aura en compte les circonstances professionnelles, personnels et familiers de la personne bénéficiaire, ainsi que la durée du travail ou de la journée, l'itinéraire d'insertion et les moyens de production.

Rejeter une offre d'emploi adaptée, déjà soit offerte par les services publics d'emploi ou par les agences de placement sans des fins lucratives, sauf cause justifiée, est motif pour que l'organe compétent crée une procédure répressive par infraction grave.

Cette procédure peut imposer la perte de trois mois de prestation la première fois qui se commet l'infraction grave, de six mois la deuxième fois et la perte de tout le droit si il y a une troisième infraction grave. Pour ces suppositions de reincidencia n'est pas nécessaire que l'inaccomplissement soit toujours du même type (dans ce cas, rejeter offre d'emploi approprié). Il s'appliquera cette échelle à partir de la première infraction (avec indépendance du type d'infraction), lorsqu'entre une infraction grave et l'antérieure ils ne soient pas passé plus de 365 jours.